Participation de l’ISSI à la 4ème édition de la Semaine de la Science et des technologies

Il s’est tenu sous le Haut patronage du Ministère de l’EPSP et le Ministère de la Recherche, la 4ème édition de la Semaine de la science et des technologies du 17 au 18 avril 2017, à l’Athénée de la Gombe, semaine organisée par l’ONG Investing in people et ses partenaires.   Population ciblée : Toutes les écoles primaires et secondaires de la Ville Province de Kinshasa. Plusieurs exposants ont été invités pour monter leurs stands et présenter leurs produits. Parmi ces exposants, figuraient quelques Centres de recherche et organisations internationales, notamment l’AIEA ( Agence Internationale à l’Energie Atomique), le CGEA ( Commissariat à l’Energie Atomique ), l’INRB (Institut National de Recherche biomédicale), le CNPP ( Centre Neuro Psycho Pathologique), le Centre de Surveillance de la Biodiversité de Kisangani, l’UNESCO, quelques sociétés privés  et associations : PHYWE ( matériel didactique, scientifique et technique) ; les associations : imaginary ( mathématiques modernes), l’ONGD Elongo Elonga ,Action pour la protection de la santé humaine, les Editions Paulines, la BCDC, Béatrixe  Hotel, APRONES, l’Institut géographique du Congo, … et l’ISSI.  Activités L’organisation a tourné autour de trois activités principales :

  • Conférences ;
  • Animations des expériences de laboratoires ;
  • Expositions dans les stands.

Conférences  Les conférences ont eu lieu dans l’un de deux chapiteaux et ont été animés par des experts dont les noms sont repris dans la liste en annexe. Le thème central était La communication. Plusieurs sous thèmes  ont été exploités. 1er jour :

  • une table ronde de l’UNESCO avec comme sujet : Science pour le développement durable en Afrique, défis et perspectives ;
  • les enjeux juridiques de la communication;
  • les élites africaines, comment sortir de l’afro -pessimisme.

2ème jour :

  • les recherches biomédicales sur le cerveau, état de la question en RDC,
  • une paralysie irréversible due à la consommation du manioc mal traité,
  • l’épilepsie et ses conséquences chez l’enfant en RDC, résultats préliminaires d’une étude à Kasangulu,
  • l’Afrique et les applications pacifiques du nucléaire,
  • penser à la cybersécurité : de la cybercriminalité à la guerre cybernétique.

A la fin des conférences, le ministre de l’ESPSP a remis les attestations de participations aux 49 élèves qui ont animé les laboratoires et a procédé à la cérémonie de clôture de la semaine. Animations des expériences de laboratoires Ces animations ont été présentées par les élèves de l’Athénée, qui ont bénéficié d’un encadrement préalable. Elles ont eu lieu dans le 2ème chapiteau. Plusieurs thèmes ont été abordés :en technologie, réalité virtuelle, images 3D,langages codés, rouler sur un hoverboard et piloter un drone ;en physique, les ondes et applications ;en mathématiques, mesure, symétrie et beauté ; en biologie, le cœur, les systèmes de communication chez les végétaux et l’albinisme ;en chimie, modifier les cordes vocales et éteindre un feu .Les visiteurs  avaient la possibilité de voir les démonstrations et poser des questions.Expositions dans les standsPlusieurs exposants ont présenté leurs produits dans les stands.Toutes ces activités étaient ouvertes au public de 9h00 à 16h00.Participation de l’ISSI L’activité de L’ISSI a tourné autour  des soins promotionnels. L’ISSI a été représenté par une équipe composée de la SAC et son adjointe, de quatre enseignantes, de huit étudiantes de 3ème année, de la chargée de promotion, de la chargée de communication et du chauffeur. Les étudiantes encadrées par les enseignantes et la SACa ont offert aux visiteurs la possibilité de connaitre leur BMI ou IMC (indice de masse corporel), les paramètres vitaux tels que la TA et des conseils pour améliorer l’état de santé. Des flyers contenant ces conseils ont été remis à ceux qui en avaient besoin. Etant le seul stand à offrir des soins, l’ISSI a été sollicité au- delà de ses activités notamment pour des soins curatifs. Il a connu une très grande affluence des visiteurs, estimés à plus d’un millier par jour. Il a profité de cette occasion pour faire une promotion de sa formation, surtout le 1er cycle, aux finalistes des écoles présentes. Plus d’une centaine des écoles sont passées. Des contacts ont été noués avec les responsables de ces écoles."Nous avons trouvé cette activité très intéressante. Elle nous a permis de faire une très grande  visibilité de l’ISSI et par là, a été une grande opportunité de faire la promotion",affirme l'une des étudiantes de l'ISSI. Plusieurs élèves finalistes ont manifesté leur intérêt pour étudier à l’ISSI et 20  se sont inscrites sur la liste des élèves à recontacter. Huit promoteurs des écoles non répertoriées par l’ISSI pour la promotion ont pris contact et ont invités l'équipe de la promotion dans leur écoles.

.: 

Comments

Il s’est tenu sous le Haut patronage du Ministère de l’EPSP et le Ministère de la Recherche, la 4ème édition de la Semaine de la science et des technologies du 17 au 18 avril 2017, à l’Athénée de la Gombe, semaine organisée par l’ONG Investing in people et ses partenaires.   Population ciblée : Toutes les écoles primaires et secondaires de la Ville Province de Kinshasa. Plusieurs exposants ont été invités pour monter leurs stands et présenter leurs produits. Parmi ces exposants, figuraient quelques Centres de recherche et organisations internationales, notamment l’AIEA ( Agence Internationale à l’Energie Atomique), le CGEA ( Commissariat à l’Energie Atomique ), l’INRB (Institut National de Recherche biomédicale), le CNPP ( Centre Neuro Psycho Pathologique), le Centre de Surveillance de la Biodiversité de Kisangani, l’UNESCO, quelques sociétés privés  et associations : PHYWE ( matériel didactique, scientifique et technique) ; les associations : imaginary ( mathématiques modernes), l’ONGD Elongo Elonga ,Action pour la protection de la santé humaine, les Editions Paulines, la BCDC, Béatrixe  Hotel, APRONES, l’Institut géographique du Congo, … et l’ISSI.  Activités L’organisation a tourné autour de trois activités principales :

  • Conférences ;
  • Animations des expériences de laboratoires ;
  • Expositions dans les stands.

 Conférences  Les conférences ont eu lieu dans l’un de deux chapiteaux et ont été animés par des experts dont les noms sont repris dans la liste en annexe. Le thème central était La communication. Plusieurs sous thèmes  ont été exploités. 1er jour :

  • une table ronde de l’UNESCO avec comme sujet : Science pour le développement durable en Afrique, défis et perspectives ;
  • les enjeux juridiques de la communication;
  • les élites africaines, comment sortir de l’afro -pessimisme.

2ème jour :

  • les recherches biomédicales sur le cerveau, état de la question en RDC,
  • une paralysie irréversible due à la consommation du manioc mal traité,
  • l’épilepsie et ses conséquences chez l’enfant en RDC, résultats préliminaires d’une étude à Kasangulu,
  • l’Afrique et les applications pacifiques du nucléaire,
  • penser à la cybersécurité : de la cybercriminalité à la guerre cybernétique.

 A la fin des conférences, le ministre de l’ESPSP a remis les attestations de participations aux 49 élèves qui ont animé les laboratoires et a procédé à la cérémonie de clôture de la semaine. Animations des expériences de laboratoires Ces animations ont été présentées par les élèves de l’Athénée, qui ont bénéficié d’un encadrement préalable. Elles ont eu lieu dans le 2ème chapiteau. Plusieurs thèmes ont été abordés :en technologie, réalité virtuelle, images 3D,langages codés, rouler sur un hoverboard et piloter un drone ;en physique, les ondes et applications ;en mathématiques, mesure, symétrie et beauté ; en biologie, le cœur, les systèmes de communication chez les végétaux et l’albinisme ;en chimie, modifier les cordes vocales et éteindre un feu .Les visiteurs  avaient la possibilité de voir les démonstrations et poser des questions.Expositions dans les standsPlusieurs exposants ont présenté leurs produits dans les stands.Toutes ces activités étaient ouvertes au public de 9h00 à 16h00.Participation de l’ISSI L’activité de L’ISSI a tourné autour  des soins promotionnels. L’ISSI a été représenté par une équipe composée de la SAC et son adjointe, de quatre enseignantes, de huit étudiantes de 3ème année, de la chargée de promotion, de la chargée de communication et du chauffeur. Les étudiantes encadrées par les enseignantes et la SACa ont offert aux visiteurs la possibilité de connaitre leur BMI ou IMC (indice de masse corporel), les paramètres vitaux tels que la TA et des conseils pour améliorer l’état de santé. Des flyers contenant ces conseils ont été remis à ceux qui en avaient besoin. Etant le seul stand à offrir des soins, l’ISSI a été sollicité au- delà de ses activités notamment pour des soins curatifs. Il a connu une très grande affluence des visiteurs, estimés à plus d’un millier par jour. Il a profité de cette occasion pour faire une promotion de sa formation, surtout le 1er cycle, aux finalistes des écoles présentes. Plus d’une centaine des écoles sont passées. Des contacts ont été noués avec les responsables de ces écoles."Nous avons trouvé cette activité très intéressante. Elle nous a permis de faire une très grande  visibilité de l’ISSI et par là, a été une grande opportunité de faire la promotion",affirme l'une des étudiantes de l'ISSI. Plusieurs élèves finalistes ont manifesté leur intérêt pour étudier à l’ISSI et 20  se sont inscrites sur la liste des élèves à recontacter. Huit promoteurs des écoles non répertoriées par l’ISSI pour la promotion ont pris contact et ont invités l'équipe de la promotion dans leur écoles.